Mellow_Yellow_Top_Table-498.jpg

Le processus médical pas à pas

Introduction - Le processus médical pas à pas
Etape 1/3 - Le bilan échographique et hormonal

Durée : 2 à 5 semaines

Etape 2/3 : Le traitement hormonal

Durée : 15 à 20 jours

Etape 3/3 - L'opération : la ponction folliculaire

Durée : 4h d'opération et quelques jours de repos

Et après ? Choix de conservation et parcours de FIV

ETAPE 2/3 : Le traitement hormonal = la stimulation ovarienne

Step 1 > Calendrier et commande du traitement hormonal

Une fois le bilan effectué, vous allez établir avec votre gynécologue un calendrier de traitement en fonction de votre cycle menstruel.

Si vos règles sont très irrégulières, votre médecin peut proposer de vous mettre sous pilule, afin de connaître votre début de cycle avec plus de certitude.

Première étape, check ! Votre utérus et vos ovaires n’ont quasi plus de secret pour vous et vous savez à quoi vous en tenir en termes de chance de réussite, coût et durée de la procédure.

choice_HD_visagelogo.png

Votre gynécologue va aussi vous prescrire les médicaments de votre traitement hormonal (C’est le fameux traitement dont le dosage repose sur le bilan hormonal que vous avez fait à l'étape précédente.).

Vous devrez aller commander vous-même votre traitement en pharmacie. La livraison est assez rapide, sous 24h à 48h.

Prenez bien en compte ce temps de commande et de livraison pour pouvoir commencer le traitement le bon jour de votre cycle !

Le traitement hormonal dure entre 15 et 20 jours selon les femmes.

Petit conseil entre femmes overbookées

Une fois décidée à commencer le traitement, assurez-vous d’avoir un emploi du temps flexible dans les semaines qui suivent votre premier jour de traitement.

choice_HD_contente.png

Les explications du spécialiste

Pr. Michael Grynberg, Gynécologue Obstétricien, directeur du département de préservation de la fertilité et de la médecine reproductive à l'Hôpital Antoine Béclère.

Step 2 > Le traitement hormonal de deux semaines

Le traitement en tant que tel consiste à s’injecter des hormones quotidiennement, pour stimuler la croissance de vos follicules afin qu’ils produisent des ovocytes matures. 

Les hormones injectées sous forme de médicament sont uniquement des hormones naturellement déjà présentes dans le corps et impliquées dans la fertilité : en injecter plus ou moins à un moment T permet de contrôler et de stimuler l’ovulation.

 

La première partie du traitement est l’injection d’hormones entrainant le blocage d’un risque d’ovulation spontanée. Autrement dit, on met les ovaires au repos.

La deuxième partie du traitement est l’injection de l’hormone qui entraine la croissance des follicules : la FSH. Cette fois, on stimule les ovaires.

S’injecter chaque jour soi-même les hormones est désagréable, voir carrément effrayant pour certaines. Vous pouvez tout à fait demander de l’aide !

Demandez à un.e proche, ou à un.e infirmier.ère qui peut venir chaque jour à domicile pour vous faire l’injection. 

choice_HD_visagelogo.png
choice_HD_contente.png
choice_HD_choquée.png

Pendant ces 15 à 20 jours, vous irez régulièrement chez votre gynécologue pour des échographies, et en laboratoire d’analyse pour faire des bilans sanguins afin de surveiller la croissance de vos follicules et votre taux d’hormones. Il faut compter entre 5 et 7 rendez-vous de suivi en fonction de votre réaction au traitement. 

Grâce à ce suivi, votre gynécologue adaptera votre traitement au fur et à mesure, et pourra prévoir la date de votre opération de plus en plus précisément. 

Step 3 > L'injection finale pour stimuler l'ovulation

 

Lorsque les follicules de vos ovaires deviennent assez grands, votre gynéco vous prescrira une injection finale pour stimuler l’ovulation.

Pour celle-ci, mieux vaut faire venir votre meilleure copine ou une infirmière bienveillante à la rescousse. 

Cette injection doit être faite à un moment très précis, qui vous sera indiqué par votre gynéco. La fourchette est généralement de seulement quelques minutes !

Même si vous n’en avez pas ressenti le besoin jusque là, c’est le moment de se faire aider : cette injection peut être plus stressante à faire que les injections précédentes.

N’hésitez pas à prévenir votre amoureux.se, vos ami.e.s, et votre famille : ce ne sera pas le moment de vous casser les pieds (ou les ovaires, c’est le cas de le dire).

choice_HD_triste.png
choice_HD_rire.png
choice_HD_pascontente.png
choice_HD_pascontente.png

Ce qui ne se dit pas trop mais qu’il faut absolument savoir

 

A cause des hormones, votre humeur va probablement changer de façon désagréable pendant ces 15 à 20 jours. Fatigue, stress, déprime, et très forte irritabilité sont à prévoir pour certaines d’entre nous…

C’est tout à fait normal, ne vous inquiétez pas et surtout ne culpabilisez pas !

Prendre des hormones dans de telles quantités c’est comme multiplier par 10 l’impact de vos règles habituelles - et donc de vos hormones - sur votre humeur.

Introduction - Le processus médical pas à pas
Etape 1/3 - Le bilan échographique et hormonal

Durée : 2 à 5 semaines

Etape 2/3 : Le traitement hormonal

Durée : 15 à 20 jours

Etape 3/3 - L'opération : la ponction folliculaire

Durée : 4h d'opération et quelques jours de repos

Et après ? Choix de conservation et parcours de FIV
Mellow_Yellow_Top_Table-498.jpg