Citrus Fruits

Conservation des ovocytes pour raison non médicale : le débat

Introduction

Conserver ses ovocytes est une pratique relativement récente. Cette technique permet de préserver la fertilité des femmes, en congelant leurs ovocytes pour un recours ultérieur. Il y a principalement quatre raisons pour lesquelles une femme pourrait un jour vouloir faire conserver vos ovocytes.
  • Dans le cadre d’un projet de fécondation in vitro (FIV). Si vous ne parvenez pas à tomber enceinte naturellement et que vous souhaitez avoir recours à une FIV, le prélèvement et la conservation de vos ovocytes est une des étapes de la procédure de FIV.

 

  • Pour raison médicale, en prévention d’une perte potentielle de votre fertilité (voir l‘article Les facteurs d'infertilité). Par exemple en cas de : traitement agressif à suivre (ex : chimiothérapie) ; signes d’endométriose ; ménopause précoce dans votre famille…

 

  • A titre de précaution, contre la baisse naturelle de votre fertilité avec l'âge.

En France, la conservation est autorisée par la loi dans les trois premiers cas de figures.

En revanche, dans le cas de l’auto-conservation des ovocytes dite pour « raison personnelle » - autrement dit sans raison médicale imminente et à titre préventif contre la baisse future de la fertilité - la pratique est encore illégale en France.

Pourtant, la demande pour ce cas de figure existe, est grandissante, et est légale dans de nombreux pays voisins. 

Une nouvelle loi de bioéthique est actuellement en discussion en France, dans laquelle figure entre autre l’autorisation de la conservation sans raison médicale. Mais le débat sur ce sujet reste brûlant.

C’est de cette conservation pour raison non médicale, le cas le plus sensible, que nous allons parler dans cette série d’articles.

 

D’où vient cette demande ? Quels sont ses arguments ? Quelles sont les limites et les critiques de ce procédé ? 

choice_HD_visagelogo.png
choice_HD_livre.png

On a enquêté, pour que vous puissiez vous faire une opinion avec toutes les cartes en main. 

Les explications du spécialiste

Pr. Michael Grynberg, Gynécologue Obstétricien, directeur du département de préservation de la fertilité et de la médecine reproductive à l'Hôpital Antoine Béclère.

Elles en parlent : vécu et ressenti

Podcast réalisé par Lucile Marthe

- Petit extrait en attendant la sortie de l'épisode complet du récit d'Amélie !

Pourquoi tu as voulu attendre ?
00:00 / 01:04

Amélie n'a pas fait conserver ses ovocytes tout en ne se sentant pas prête à avoir des enfants avant ses 42 ans, elle nous explique sa volonté de prendre son temps.

Inscrivez-vous à la NL en bas de page pour être tenu.e informé.e de la sortie du podcast.

Quelques arguments du débat

Médecine préventive

Sur-médicalisation

Sad Girl
French Medieval Couple

Parents

trop âgés

Recul de l'âge

des grossesses

Principe éthique d'autonomie et d'information

Moyen de pression des entreprises

Fashionable Girl

Egalité 

homme-femme 

Inégalité face

aux coûts

Sporty Girls
Expecting

Se révèle souvent inutile

Compense le manque de dons

Décryptage

Introduction

Conservation des ovocytes pour raisons personnelles : le débat

La demande

Origine et data de la demande

Débat médico-social

Vaut-il mieux prévenir que guérir ?

Débat féministe

Libération ou contrôle du corps des femmes ?

Autres arguments

De la perturbation temporelle à l‘encouragement du don d‘ovocytes

Pour ce qui est des indications et contre indications plus détaillées en termes d'impact direct sur la santé, voir l‘article C'est quoi les risques ?

Bulletin Académie Nationale Médecine, 2017, 201, nos 4-5-6, 549-565, séance du 13 juin 2017

http://www.academie-medecine.fr/wp-content/uploads/2017/06/La-conservation-des-ovocytes-version-15-juin-2017.pdf

 

Comité Consultatif National d’Ethique. Avis 126, 2017.

https://www.ccne-ethique.fr/sites/default/files/publications/ccne_avis_ndeg126_amp_version-def.pdf

Bujan, L. (2019). Réflexions sur la notion d’âge de la procréation. Laennec, Tome 67(3), 6‑17.

https://doi.org/10.3917/lae.

choice_HD_lunettes.png

Sources

Davie, E., & Mazuy, M. (2010). Fécondité et niveau d’études des femmes en France à partir des enquêtes annuelles de recensement. Population, Vol. 65(3), 475‑511.

https://doi.org/10.3917/popu.1003.0475

 

De Koninck, M. (2015). Les techniques de reproduction et l’éviction du corps féminin. Recherches féministes, 28(1), 79‑96. https://doi.org/10.7202/1030995ar

 

Durif-Varembont, J.-P., & Rosenblum, O. (2018). Extension de l’amp, questions éthiques et cliniques pour notre temps. Trois points de vue. Dialogue, n° 219(1), 91‑110.

https://doi.org/10.3917/dia.219.0091

 

Gravillon, I. (2016). Le désir d’enfant dans tous ses états. L’ecole des parents, N° 618(1), 27‑33.

https://doi.org/10.3917/epar.618.0027

 

Kuttenn, F. (2019). Autoconservation ovocytaire, thérapeutique, prévention, don, précaution : Quelles indications ? Laennec, Tome 67(3), 18‑33.

https://doi.org/10.3917/lae.193.0018

 

Lafontaine, C. (2019). L’autoconservation des ovocytes. Etudes, Juillet-Août(7), 41‑50.

https://doi.org/10.3917/etu.4262.0041

 

Lalem, F. (2007). France : Liberté, autonomie, parité, un prix trop lourd à payer. Apres-demain, N ° 3, NF(3), 29‑32. https://doi.org/10.3917/apdem.003.0029

 

Löwy, I. (2009). L’âge limite de la maternité : Corps, biomédecine, et politique. Mouvements, n° 59(3), 102‑112. https://doi.org/10.3917/mouv.059.0102 

 

Martin, L. J. (2017). Pushing for the perfect time : Social and biological fertility. Women’s Studies International Forum, 62, 91‑98.

https://doi.org/10.1016/j.wsif.2017.04.004

 

Ravez, L. (2005). Pour un nouveau discernement éthique à l’égard des pratiques d’assistance médicale à la procréation : Le métabolisme symbolique du don de la vie. Laval théologique et philosophique, 60(3), 525‑542.

https://doi.org/10.7202/011363ar

 

Rochebrochard, É. de L. (2018). 1 enfant sur 30 conçu par assistance médicale à la procréation en France. Population Societes, N° 556(6), 1‑4.

https://doi.org/10.3917/popsoc.556.0001 

Rosenblum, O., & Rochedy, M. (2008). Comment fabriquer un futur parent à partir d’un enfant ? Champ psychosomatique, n° 51(3), 7‑23.

https://doi.org/10.3917/cpsy.051.0007

Serre, G. (2002). Les femmes sans ombre ou la dette impossible. Le choix de ne pas être mère. L’Autre, Volume 3(2), 247‑256. https://doi.org/10.3917/lautr.008.0247

Huffington Post, “Congélation d'ovocytes: la dérive productiviste des géants d'internet”, Michael Grynberg, 2014.

https://www.huffingtonpost.fr/michael-grynberg/congelation-dovocytes-la-_b_6053520.html

 

Les Echos, “Laurent Alexandre : « La congélation d’ovocytes proposée par Facebook est un pas de plus vers la sélection des embryons »”, Benoît Georges, 2014

https://www.lesechos.fr/2014/10/la-congelation-dovocytes-proposee-par-facebook-est-un-pas-de-plus-vers-la-selection-des-embryons-311945

 

 Marianne, “Faut-il légaliser la congélation des ovocytes ?”, Charles Perragin, 2018

https://www.marianne.net/societe/faut-il-legaliser-la-congelation-des-ovocytes

 

 Santé Magazine , “Fertilité : et si vous congeliez vos ovocytes ?”

https://www.santemagazine.fr/traitement/pma/fertilite-et-si-vous-congeliez-vos-ovocytes-175846

 

Le Figaro, “Les évêques de France signent une déclaration solennelle contre la PMA”, Jean-Marie Guénois, 2018

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/09/20/01016-20180920ARTFIG00357-les-eveques-de-france-signent-une-declaration-solennelle-contre-la-pma.php

 

Capital, “Congélation des ovocytes : faut-il l'autoriser pour toutes les femmes ?” ALEXANDRA EDIP , 2018 https://www.capital.fr/economie-politique/congelation-des-ovocytes-faut-il-l-autoriser-a-toutes-les-femmes-1308306

 

Collectif Bamp

https://bamp.fr/

 

FertilyIQ, MOOC about Egg Freezing, 2020

https://www.fertilityiq.com/egg-freezing/

 

Site pour le don d’ovocytes en France

https://www.dondovocytes.fr/

Citrus Fruits